Science says: Ramadan is not Hilal

Les autorités religieuses appuyés des scientifiques font actuellement un forcing à travers un tapage médiatique laissant croire aux musulmans que le calcul du levant (hilal) va produire la solution miracle au conflit ouvert concernant la détermination du calendrier des 04 mois lunaires sacrés. Mais en réalité, le problème n'est pas dans le calcul ou le non calcul (observation directe), mais dans le principe même de l'usage du levant dans la détermination de ces calendriers. 

Preuve que l'observation des levants pour la détermination des débuts des mois lunaires est aussi inutile qu'inappropriée en ce début de 21ème siècle

Le 2 juillet 2016, Monsieur Ahmad Jaballah (membre du conseil européen de la recherche et de l'éthique) affirmait, dans un article repris par des journaux français: "..il n'y a que deux méthodes reconnues par les jurisconsultes et les scientifiques; soit une vision qui prend en compte la diversité des levants (avis minoritaires chez les savants), soit une vision qui se fonde sur l'unité des levants (avis de la majorité des savants et de toutes les académies de fiqh qui se sont prononcées sur cette question)".

Détermination des calendriers Imsak/Fajr pour les mois de Mai, Juin et Juillet

La mesure "Gold Standard" du 23 juin 2016 (suivre ce lien) a permis de calculer le calendrier imsak/fajr à Lausanne sur une période pilote de 03 mois s'étalant de mai à juillet 2017,  avec une précision d'1'. Cette précision phénoménale est générée par les précisions conjuguées de l'astronomie et de l'observation.

Découverte du signal précis d'abstinence

La découverte du signal précis d'abstinence a été effectuée le 23 juin 2016 à Lausanne. Avant cela, les textes scripturaires ne nous permettaient pas de fixer, les 03 paramètres que sont la luminance, les limites de la diffusion horizontale de la lumière ainsi que le niveau des rougeurs, de manière simultanée, précise et reproductible, dont dépendrait la détermination du temps d'abstinence.

Subscribe to ρLAX RSS